LinuxCNC

LinuxCNC, solution de pilotage de machines CNC

Que fait LinuxCNC ?

LinuxCNC contrôle les machines CNC. Il peut entraîner des fraiseuses, des tours, des imprimantes 3D, des découpeurs laser, des découpeurs plasma, des bras de robot, des hexapodes, etc.

  • Fonctionne sous Linux

  • Installation simple sur Debian et Ubuntu

  • Accepte du code G pour piloter les machines CNC

  • Plusieurs interfaces graphiques différentes disponibles

  • Prend en charge le taraudage rigide, la compensation de la fraise et de nombreuses autres fonctionnalités de contrôles avancées

LinuxCNC
Tourelle LinuxCNC

LinuxCNC aussi bien pour du rétrofit que pour de nouvelles machines

A plusieurs reprises, nous avons utilisé LinuxCNC pour du retrofit d’anciennes machines mais également pour en piloter de nouvelles :

  • Tour Gallic C420
  • Numérisation d’un tour RC6125A
  • Numérisation d’une tailleuse d’engrenages Schaffner
  • Numérisation d’un tour Myford ML-7
  • Fabrication d’un router de 400 x 300 mm
  • Numérisation d’une défonceuse
  • Rétrofit d’une fraiseuse Lang

Exemple d’application : Numérisation d’un tour RC6125A

Nous avons utilisé comme base un tour de chez RC Machines, réf RC6125Ax750-4 mais il est vendu également sous différentes appellations chez d’autres revendeurs.

Par exemples, chez Vynchier Tools, réf D280x700 ou encore chez Sidermeca, réf S-25BVX700, etc.

Nous utilisons la technologie pas à pas. Sur cette machine, nous avons utilisé des Nema 23. Si le tour est de plus grande capacité, sa motorisation devra être adaptée.

Le tour est entièrement retravaillé, n’ayant aucun intérêt à conserver une utilisation traditionnelle, toutes les commandes manuelles ont été enlevées.

Exemple d’application : Numérisation d’une tailleuse d’engrenages Schaffner

Nous avons récupéré une ancienne fraiseuse d’outillage Suisse de marque Schaffner type W7G datant de 1961, semblable aux petites fraiseuses de la marque Suisse Aciera. Cette machine de précision était en très bon état mécanique si ce n’est qu’une peinture dégradée et une grosse couche d’huile la recouvrant.
 
Pour la transformer en tailleuse d’engrenages numériques, nous avons numérisé la montée et descente de la table (Axe Z) et numérisé le déplacement de la table en X.
 
Un tour Australien de marque Sherline type 100 est converti en axe A pour la division d’engrenages.
 
Nous avons écrit un programme sur mesure en Gambas pour la génération du Gcode pour le taillage.

Exemple d’application : Retrofit d’un tour Gallic C420

Nous avons racheté un ancien tour cnc de marque Mondial Gallic C420 dans le but de le rétrofiter.
A l’origine, le tour était équipé d’une électronique ancienne complètement obsolète à base de moteurs à courants continus.

Nous avons choisi de remplacer l’électronique et la motorisation des axes X et Z.
Pour la broche, nous avons conservé le moteur d’origine d’une puissance de 11kw.
Nous avons utilisé un variateur pour courant continu de marque Télémécanique “Varistar”.

Pour les axes, nous avons utilisé des servo-moteurs de marque Delta.
La tourelle automatique compte 6 outils.

Après un gros dégraissage, une peinture, nous avons réalisé un re-câblage complet de l’armoire de commandes.

 

Finemeca, c'est plus de 20 ans d'expérience pour vous accompagner et vous conseiller!